Arguedenne, vous connaissez ?

L’origine des arguedennes est très ancienne, on l’évoque dans certains documents dans le courant du XIXe s.
Ces morceaux sont improvisés dans les cafés ou lors des pauses d’un défilé, etc.
Durant l’interprétation de ces arguedennes  certaines règles de … courtoisies existent. C’est ainsi que tout musicien peut accompagner l’arguedenne entamée par un soliste, mais en prenant bien garde de ne pas écraser celui-ci par une trop grande puissance, de ne pas déformer le morceau en faisant des reprises imprévues ou inversement. Il est indispensable de garder à l’esprit que le but de l’accompagnement est de mettre la mélodie en valeur, et non de l’écraser ou de l’abîmer. En fait, l’arguedenne  est pour chaque musiciens l’occasion de mettre en valeur l’expression de sa sensibilité musicale.

Ce 8 octobre, la fanfare royale de Sivry organise son 13ème concours d’arguedennes. Pour vous mettre dans l’ambiance du concours d’arguedennes, cliquez sur le lien  : Concours arguedenne 2015

Concours arguedenne Sivry

This entry was posted in Beaumont, Botte, Chimay, Froidchapelle, Générale, Momignies, Sivry-Rance and tagged , , . Bookmark the permalink.

Comments are closed.